Le capitalisme contre le droit à la ville-visual

Amsterdam

2011

1 vol. (93 p.)

19 cm

Anglais langue(s) originale(s)

Français langue(s) de publication

ISBN/ISSN/EAN : 978-2-354-80095-6

Le capitalisme contre le droit à la ville

néolibéralisme, urbanisation, résistances

Harvey, David (Auteur)

Résumé : La thèse du géographe David Harvey est simple : les concentrations démographiques et géographiques que sont les villes doivent leur dynamique au besoin du capitalisme d'écouler le surproduit. Dans cette voie, comme dans la fameuse fresque de Diego Rivera, les villes cristallisent du temps de travail et des rapports de classes. En effet, dans la doctrine marxiste dont se revendique Harvey, le surproduit, c'est la valeur gagnée par le capital dans le produit du travail grâce au surtravail (le travail non payé générant la plus-value). L'ouvrage repose sur un questionnement simple : quelle ville voulons-nous ? quel genre de personnes voulons-nous être ? À quelles relations sociales aspirons-nous ? Le droit à la ville est un droit à nous changer nous-mêmes en changeant la ville de façon à la rendre conforme à nos désirs. Le livre retrace l'histoire des politiques urbaines animées par les forces sociales fortes et ponctuées par de violentes phases de restructuration urbaines.

Mot-clés :urbanismepolitique urbaineplan d'urbanismeéconomie de marchérecyclageindividu

CodebarreCoteSupportLocalisationSectionDisponibilitéEtat
64212.02 HARLivre2. ENVIRONNEMENTSVilleConsultable sur placeDisponible