Lieux Infinis-visual

Éditions B42

Institut Français

2018

1 vol. (347 p.)

ill. en couleurs

17 x 23 cm

Français; Anglais langue(s) de publication

ISBN/ISSN/EAN : 978-2-490-07701-4

Lieux Infinis

construire des bâtiments ou des lieux ? ; constructing buildings or places ?

Encore Heureux (Directeur de publication, rédacteur en chef)

Gerner, Jochen (Illustrateur)

Bibliographie p. 348

Note de contenu :
Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition « Lieux Infinis » au Pavillon français de la 16e Biennale internationale d'architecture de Venise
- Préfaces : Institut Français, Ministère de la Culture, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Ministère de la Cohésion des territoires
- L'urgence d'espérer, par Encore Heureux
- Instants d'infinis, par Alexa Brunet
- Localiser les in-finis, par Luc Gwiazdzinski
- Des lieux en recherche, par Pascal Nicolas-Le Strat
- Pour des espaces transitionnels, par Raphaël Besson
- Un service public du sensible, par Fazette Bordage
- De l'usage des lieux, par Joëlle Zask
- Le désir et le déjà-là, par Patrick Perez
- Deviens le territoire que tu défends, par Jade Lindgaard
- L'humanité : un infini à explorer ?, par Patrick Viveret
- L'inconnu à venir, par Gilles Clément
- Au risque de l'expérimentation, entretien avec Patrick Bouchain - Présentation de dix lieux : L'Hôtel Pasteur, Le Centquatre, Le Tri Postal, Les Grands Voisins, Le 6B, La Convention, La Friche La Belle de Mai, Les Ateliers Médicis, La Ferme du Bonheur, La Grande Halle

Résumé :
Face à l'imbrication de problématiques écologiques, économiques et sociales, des lieux cherchent des alternatives, explorent et défrichent de nouveaux usages, dans le prolongement de la théorie des tiers lieux. Loin de donner une définition unique de ces lieux, appelés ici lieux infinis car ouverts, possibles et non finis , cet ouvrage éclaire les processus, les engagements et les modes de gouvernance qui s'y entremêlent, mais également les problématiques philosophiques et politiques qui les traversent. Du déjà-là au faire soi-même, ces lieux et leurs acteurs réactualisent les notions de commun, de valeur et de convivialité. Ils ouvrent des perspectives protéiformes, subversives et indéfinies qui renvoient au rôle social de l'architecture et de l'architecte, capables de proposer et d'accompagner d'autres formes de vie, d'appropriation et de partage de l'espace. (4e de couverture)

Mot-clés :conception architecturaledéveloppement durable/urbanismedesign d'espacenouvelle forme de sociétééconomie collaborative

CodebarreCoteSupportLocalisationSectionDisponibilitéEtat
123122.021 ENCLivre2. ENVIRONNEMENTSVille de demainConsultable sur placeDisponible